dimanche 10 décembre 2017

Ouvre nos yeux

Jésus baptisera dans l'Esprit Saint et le feu
Le texte d’aujourd’hui nous place au début de l’histoire. Et l’histoire racontée par l’évangéliste Marc n’est pas celle de Jésus et de sa naissance. C’est une autre histoire qui l’intéresse: celle qui le révèlera peu à peu aux yeux des hommes, passant de cet homme Jésus au Christ Fils de Dieu. Récit d’un avènement, d’une rencontre. Point de trompettes pour l’annoncer, mais une voix et une invitation à la conversion. La rencontre avec lui se prépare. Il s’agit de sortir de la nuit et du repli. Jean l’avait compris. Et il avait mis toute sa vie au service de cette rencontre entre le peuple en attente et celui qui arrivait derrière lui. L’eau de son baptême ouvrait la voie au désir de vivre autrement...

Et si c’était cela la préparation offerte par l’Avent ? Le rassemblement de son désir blessé, dénudé, chahuté par la vie et les événements? Et si c’était cela que Jésus venait chercher? Cette part de soi perdue, malade, désespérée? Cette part de soi dans la nuit pour l’appeler à la vie?

L’histoire de Jésus c’est la nôtre. Il est entré dans notre histoire pour nous inclure dans la sienne. Son désir vient nous rencontrer. Il vient ressusciter en nous la foi en la vie, ranimer l’espérance, réveiller la charité. Il vient changer la face du temps, de notre temps. Il vient ouvrir la joie tenue captive de nos manques d’amour. Il est venu nous montrer la voie de la liberté. Il est venu nous enseigner la force du don, la puissance d’une vie offerte, consacrée. Laissons-le donc baptiser notre désir pour le conduire sur les sentiers de son cœur.

Bien sûr, nous avons reçu son esprit au baptême, à la confirmation, mais Jésus veut encore nous baptiser dans le feu ? Offrons-nous à son amour, et alors à notre tour, nous pourrons répandre le feu de l’amour sur la terre. Allumer le feu… merci Jean Baptiste, merci Johnny…ouvre nos yeux, Seigneur

Equipe Evangile@Peinture – Peinture Bernadette Lopez - Fribourg





vendredi 8 décembre 2017

Annonces du 10 au 17 décembre 2017



Dimanche 10 décembre – 2ème Dimanche de l’AVENT –
  9h15 Assemblée de prières à Neufchef
  9h15 Messe au Konacker
10h30 Messe à Marspich
10h30 Messe à Hayange – Pascal GURNARI (anniversaire, 3 ans) et les membres de la famille – Ernest MUTELET (anniversaire, 8 ans) – Corinne FIEVÉE née MARCHETTI (décédée le 24 novembre) et ses parents –  
11h30 Baptême à Hayange – Maelys BIEHL –

Lundi 11 décembre
9h00-11h00   Permanence à l’accueil Saint Martin à Hayange

Mardi 12 décembre
14h00 - Groupe de prière "Jonathan" - Chapelle du Konacker
Mercredi 13 décembre

Jeudi 14 décembre  
  9h00  Messe à Hayange suivie d’un temps d’adoration
10h00-11h30   Permanence à l’accueil Saint Martin à Hayange
16h00   Célébration à la maison de retraite « Le Tournebride »
17h00   E A P

Vendredi 15 décembre 
20h30   En l’église Saint Martin de Hayange « Concert de Noël » 
Par la Philharmonie « La Lorraine » de Hayange avec la participation des enfants de « l’Académie Musicale Hayangeoise »

Samedi 16 décembre
9h00-11h00   Permanence au presbytère de Serémange
18h00 Messe à Ranguevaux
18h00 Messe à Serémange

Dimanche 17 décembre – 3ème Dimanche de l’AVENT –
  9h15 Assemblée de prières au Konacker
  9h15 Messe à Neufchef – Philippe APPEL – Michel CUTRY –  
10h30 Assemblée de prières à Marspich
10h30 Messe à Bosment
10h30 Messe à Hayange – Accueil de la « Lumière de la Paix de Bethléem »
– Théophile REMY et les défunts des familles ARGIOLAS et REMY – Catherine LABATE (anniversaire, 5 ans) –
11h30 Baptême à Hayange – Ilhan ARVEILER –

Prière Universelle 2e Dimanche du Temps Ordinaire


Pour l’Eglise, 
Pour celles et ceux qui aplanissent le chemin du Seigneur, 
les missionnaires, les catéchistes, les bénévoles de nos paroisses 
et ceux qui œuvrent dans des associations au service de l’annonce de la foi. 
Père, nous te prions

Prions Marie, l’Immaculée Conception
Demandons sa médiation 
pour intervenir et parler au cœur de ceux qui décident du sort des peuples,
pour combattre pour la justice
pour faire grandir tout homme et toute femme dans la paix
afin que nous ne soyons pas indifférents à ce qui se vit autour de nous et dans le monde

Marie, nous te prions
Ravive, Ô Marie,
dans le cœur de tous, le sens de la solidarité humaine 
envers celui qui, privé des biens nécessaire, meurt de faim, 
envers celui qui a fui sa patrie et cherche un refuge pour lui et les siens, 
envers celui qui, sans travail, voit son lendemain menacé
Marie, nous te prions


Seigneur, nous prions pour notre communauté dominicale,
que chaque membre sache se  rendre proche de tous 
et attentif à ceux qu’il côtoie au quotidien ! 
Ouvre nos yeux au besoin d’autrui et délivre-nous de toute indifférence
Père, nous te prions
Extrait du message d’amour – Jean-Paul II

dimanche 3 décembre 2017

Mission : Portier


Vigile de la vie
Le texte est bref et l’invitation claire. Pourtant, les auditeurs du moment ont dû être pris par un sentiment étrange qui peut encore nous saisir aujourd’hui. Il est bien question d’un retour, celui du maître de la maison qui compte bien que chacun soit à ses affaires quand il reviendra. La date du retour n’étant pas connue, c’est du coup une tension qui envahit: pas de relâchement possible tant que le maître n’est pas rentré. Le portier est ainsi en première ligne dans l’attente. C’est celui qui est chargé de regarder au loin, de guetter en vigile de la vie et d’avertir le reste de la maisonnée que le maître est de retour pour que tout soit prêt. Parce qu’une joie en dépend, celle du maître qui n’attend lui rien d’autre que notre présence à son retour, et une maison bien tenue.

Mission de Portier
Recevoir cette mission de portier en ce début d’Avent nous indique peut-être ce que nous sommes invités à vivre ces prochaines semaines: revenir au mandat confié par le maître, chacun à la place où la vie dans le Seigneur l’a conduit. C’est à une conversion du temps et de l'histoire que nous sommes invités, une réorientation. Le temps nous est donné pour cela: vivre le retour du maître. Sommes-nous bien à ce travail confié? Pour le savoir il nous faut comprendre ce que cette garde implique. D’abord pour soi. Qu’est-ce que j’entends au fond de moi quand je pense à ce maître et à son retour? La joie est-elle au rendez-vous? Sinon, il faut aller réveiller la joie! Et quand je croise ceux qui m’entourent? Est-ce que la joie est au rendez-vous? Sinon, il faut aller réveiller la joie! Dieu nous donne rendez-vous avec lui. Pas de moment fixe: donc à tout moment.

Libère-nous
Une simple porte nous sépare de la joie de la rencontre et des retrouvailles. Dieu nous veut en joie. Voilà la nouvelle qui nous rejoint aujourd’hui. Et notre joie de portier c’est d’ouvrir au maître: la porte de notre cœur, la porte des cœurs brisés, malades ou fatigués. Il vient combler de joie le temps vide de sa présence. Il vient remplir de sens les maux de son absence. Il est l’otage de notre désir dispersé. Rassemblons donc les mains, ouvrons les paumes de notre cœur et recevons le maître qui nous confie sa joie, pour réveiller le monde et l’ouvrir à sa présence, à sa parole et à son désir.



Marie-Dominique Minassian- Equipe Evangile@Peinture- peinture Bernadette Lopez- Fribourg

vendredi 1 décembre 2017

Annonces du 3 au 10 décembre


Dimanche 3 décembre  – 1er Dimanche de l’AVENT –
  9h15 Assemblée de prières au Konacker
  9h15 Messe à Neufchef – Guy PECORARO et sa Famille –
10h30 Assemblée de prières à Marspich
10h30 Messe à Bosment
10h30 Messe à Hayange – Les vivants et les morts –

Lundi 4 décembre
9h00-11h00   Permanence à l’accueil Saint Martin à Hayange

Mardi 5 décembre

Mercredi 6 décembre

Jeudi 7 décembre  
  9h00  Messe à Hayange suivie d’un temps d’adoration – Pierre BAUDOT (anniversaire, 15 ans) –
10h00-11h30   Permanence à l’accueil Saint Martin à Hayange
17h00   Célébration à la maison de retraite « La Forêt »
17h00   Célébration à la maison de retraite « Le Prieuré de la Fensch »

Vendredi 8 décembre 

Samedi 9 décembre
9h00-11h00   Permanence au presbytère de Serémange
16h30 Messe à Hayange « Sainte Barbe » avec les Pompiers de Hayange
18h00 Messe à Saint Nicolas en Forêt
18h00 Messe à Serémange

Dimanche 10 décembre – 2ème Dimanche de l’AVENT –
  9h15 Assemblée de prières à Neufchef
  9h15 Messe au Konacker
10h30 Messe à Marspich
10h30 Messe à Hayange – Pascal GURNARI – Ernest MUTELET (anniversaire, 8 ans) – Corinne FIEVÉE née MARCHETTI (décédée le 24 novembre) et ses parents –
11h30 Baptême à Hayange – Maelys BIEHL –

jeudi 30 novembre 2017

Prière Universelle 1er Dimanche de l'Avent



Réveille notre foi, Seigneur, afin qu’à la suite du Pape François, prêtres et laïcs trouvent l’attitude et les paroles vraies, audacieuses, pleines de joie et d’amour pour porter la Bonne Nouvelle jusqu’aux périphéries de l’Eglise…
Seigneur, nous t’en prions

Réveille l’attention, Seigneur, des dirigeants de ce monde sur les conflits oubliés en Afrique… sur la souffrance des exilés, des migrants qui vont connaître les affres d’un nouvel hiver dans des conditions très précaires, loin de chez eux…
Qu’ils puissent trouver un accueil chaleureux et fraternel pour oublier, quelques temps, les épreuves qu’ils ont traversées…
Seigneur, nous t’en prions

Réveille notre vigilance, Seigneur, afin qu’en cette nouvelle année liturgique qui commence, de plus en plus de chrétiens partagent le désir de vivre la préparation de Noël autrement, en solidarité avec tous ceux qui portent le souci de l’avenir de la planète, et avec ceux que l’on exploite pour satisfaire une société de consommation…
Seigneur, nous t’en prions

Réveille notre charité, Seigneur, envers nos frères et nos sœurs isolés dans la nuit de la souffrance, du chômage, de la pauvreté, du doute…
Qu’ils puissent, avec l’aide de témoins discrets et attentifs, surmonter leurs angoisses, leur solitude, leur peur de l’avenir…
Seigneur, nous t’en prions

Micheline et Guy Tribout – illustrations Cécile Guinement-fnp-edition.com

dimanche 26 novembre 2017

Voir et Reconnaître



À l’écoute des lectures de ce jour, il est bien difficile de ne pas se sentir personnellement concerné. Serai-je compté parmi les brebis ou parmi les boucs, à l’heure du jugement ? Chacun se questionne intérieurement. Ce faisant, la culpabilité morbide qui sommeille en nous n’est pas loin.

Mais, plutôt que de comptabiliser les œuvres de miséricorde que nous avons accomplies et de juger nous-mêmes de notre salut personnel, il est bon de se rappeler que les Écritures saintes contiennent la parole révélatrice de Dieu. Dieu se révèle, c’est-à-dire qu’il se communique lui-même pour que nous soyons amenés à le reconnaître et à nous voir tels que nous sommes devant lui.

Voir et reconnaître ! Qu’ils aient pris soin des plus vulnérables ou qu’ils s’en soient détournés, les sujets des nations rassemblées n’ont pas vu. Ils n’ont pas vu que Dieu a élu domicile en chacun des plus petits. Ils ne l’ont reconnu ni dans le visage exsangue du malade accompagné, ni dans le migrant secouru ou abandonné sur le bord du chemin. C’est pourtant dans la plus grande de ces fragilités que se révèle la royauté du Christ. Le roi de gloire est aux côtés de l’humanité oubliée, dans les fossés, aux périphéries de nos vies, là où l’amour a le pouvoir de sauver. 


Si les lectures du jour disent avec force l’urgence des œuvres de miséricorde, elles nous rappellent aussi que Dieu seul accueille en son royaume ceux qu’il a reconnus justes. Renonçant à gagner notre salut, nous apprendrons à voir avec le regard du Christ et à agir en disciples. Alors nous existerons chaque jour, témoins du souffle de la Parole de Dieu, en nous, autour de nous, dans sa création toute entière. Le Royaume est là. Dans le geste de communion. Heureux les pauvres.

Extrait du commentaire de Dominique Trébuchet - Prions en Eglise N°371 – Peinture Bernadette Lopez - Fribourg